Nouvelles recettes

Statistiques de nourriture de mariage amusantes

Statistiques de nourriture de mariage amusantes

Aucun mariage n'est le même; voyez où vous vous situez dans les rangs avec vos éléments de menu

Combien de couples s'assoient à une table d'amoureux ? Lisez pour le savoir !

De nos jours, les mariages sont devenus un peu élevés. Par haute, nous entendons qu'il n'y a plus vraiment de mariage à l'emporte-pièce. Avec l'essor des médias sociaux ces dernières années et la création et le succès de sites comme Pinterest, Tumblr et Lover.ly, organiser un mariage original est tout à fait faisable.

Cela dit, il y a toujours une liste de contrôle que chaque marié doit suivre : choisir un lieu, choisir un photographe, sélectionner leur garniture préférée pour un gâteau de mariage et inviter leurs amis et leur famille à faire partie de leur fête de mariage. Ces choses sont relativement cohérentes pour chaque couple, mais il y a une tonne de détails à nouer et une zone grise à couvrir entre tout cela. Après tout, c'est votre grand jour et pour vous l'approprier, vous devez faire preuve de créativité.

En faisant notre lecture quotidienne, hebdomadaire et mensuelle - en ce qui concerne les mariages et les réceptions - nous avons rencontré quelques statistiques de Brides and The Knot qui montrent où se situe l'Amérique par rapport à la nourriture le grand jour. Aucun mariage n'est le même et ces chiffres ne mentent pas.

Qui va luxe à leur cocktail? Les gâteaux de marié sont-ils seulement répandus dans le Sud? Et, quel est le problème avec l'enregistrement, de toute façon? Découvrez-le ici dans notre tour d'horizon!


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place il y a beaucoup de choses qui apparaissent juste par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva est une constante pour tout événement de bon augure, il devrait donc couler aussi librement que le champagne (à moins qu'il ne s'agisse d'un mariage sud-indien, jaïn ou sec, auquel cas il coulera comme quelque chose sans alcool).

Le barfi est également assez courant car il se présente comme un milliard de saveurs et ne manque jamais dans une maison indienne. C'est un moyen facile de faire tomber comme 20 de vos 100 plats requis. En général, les mithai sont là où ils se trouvent - tout mariage hindou qui vaut ses soucis devrait avoir un assortiment de ladoos, de kheer, de gulabjamun, de rasmalai et de jalebi.

De nombreux mariages hindous modernes auront également un gâteau géant à plusieurs niveaux à la réception que le couple coupe et fait tout ce truc de gâteau-visage-frottis. C'est une influence occidentale évidente, mais vous pouvez la garder dans le bon terrain de cricket au moins en faisant quelque chose comme un gâteau infusé de mehndi ou de chai. Juste une suggestion.

La règle générale de la planification de la restauration pour tout mariage hindou est des plats somptueux. Si vous mangez de la viande, incluez certainement plats de poulet comme le poulet au beurre. Plats panéer comme saag paneer et muttar paneer, avec curry kofta comme aloo kofta, rendra le reste de votre propagation nord-indienne extra décadent.

Pour les mariages en Inde du Sud, attendez-vous à avoir de nombreux plats de riz à portée de main avec une variété de sabzis et peut-être même dose. Mithai aime Halva et barfi ne devrait manquer à aucune fête. Occidental gâteaux de mariage, ainsi que des pâtisseries occidentales comme macarons, deviennent de plus en plus courants lors des mariages et agrémenteront votre table de desserts.

Il doit y avoir beaucoup de plats pour toute sorte de mariage hindou et ils doivent tous faire grossir. C'est ça. Devenez fou et n'oubliez pas le halva.


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place il y a beaucoup de choses qui apparaissent juste par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz au lait caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva est une constante pour tout événement de bon augure, il devrait donc couler aussi librement que le champagne (à moins qu'il ne s'agisse d'un mariage sud-indien, jaïn ou sec, auquel cas il coulera comme quelque chose sans alcool).

Le barfi est également assez courant car il se présente comme un milliard de saveurs et ne manque jamais dans une maison indienne. C'est un moyen facile de faire tomber comme 20 de vos 100 plats requis. En général, les mithai sont là où ils se trouvent - tout mariage hindou qui vaut ses soucis devrait avoir un assortiment de ladoos, de kheer, de gulabjamun, de rasmalai et de jalebi.

De nombreux mariages hindous modernes auront également un gâteau géant à plusieurs niveaux à la réception que le couple coupe et fait tout ce truc de gâteau-visage-frottis. C'est une influence occidentale évidente, mais vous pouvez la garder dans le bon terrain de cricket au moins en faisant quelque chose comme un gâteau infusé de mehndi ou de chai. Juste une suggestion.

La règle générale de la planification de la restauration pour tout mariage hindou est des plats somptueux. Si vous mangez de la viande, incluez certainement plats de poulet comme le poulet au beurre. Plats panéer comme saag paneer et muttar paneer, avec curry kofta comme aloo kofta, rendra le reste de votre propagation nord-indienne extra décadent.

Pour les mariages en Inde du Sud, attendez-vous à avoir de nombreux plats de riz à portée de main avec une variété de sabzis et peut-être même dose. Mithai aime Halva et barfi ne devrait manquer à aucune fête. Occidental gâteaux de mariage, ainsi que des pâtisseries occidentales comme macarons, deviennent de plus en plus courants lors des mariages et agrémenteront votre table de desserts.

Il doit y avoir beaucoup de plats pour toute sorte de mariage hindou et ils doivent tous faire grossir. C'est ça. Devenez fou et n'oubliez pas le halva.


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place il y a beaucoup de choses qui apparaissent juste par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz au lait caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Le Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva est une constante pour tout événement de bon augure, il devrait donc couler aussi librement que le champagne (à moins qu'il ne s'agisse d'un mariage du sud de l'Inde, d'un jaïn ou d'un autre mariage sec, auquel cas il coulera comme quelque chose sans alcool).

Le barfi est également assez courant car il se présente comme un milliard de saveurs et ne manque jamais dans une maison indienne. C'est un moyen facile de faire tomber comme 20 de vos 100 plats requis. En général, les mithai sont là où ils se trouvent - tout mariage hindou qui vaut ses soucis devrait avoir un assortiment de ladoos, de kheer, de gulabjamun, de rasmalai et de jalebi.

De nombreux mariages hindous modernes auront également un gâteau géant à plusieurs niveaux à la réception que le couple coupe et fait tout ce truc de gâteau-visage-frottis. C'est une influence occidentale évidente, mais vous pouvez la garder dans le bon terrain de cricket au moins en faisant quelque chose comme un gâteau infusé de mehndi ou de chai. Juste une suggestion.

La règle générale de la planification de la restauration pour tout mariage hindou est des plats somptueux. Si vous mangez de la viande, incluez certainement plats de poulet comme le poulet au beurre. Plats panés comme saag paneer et muttar paneer, avec curry kofta comme aloo kofta, rendra le reste de votre propagation nord-indienne extra décadent.

Pour les mariages en Inde du Sud, attendez-vous à avoir de nombreux plats de riz à portée de main avec une variété de sabzis et peut-être même dose. Mithai aime Halva et barfi ne doit manquer à aucun festin. Occidental gâteaux de mariage, ainsi que des pâtisseries occidentales comme macarons, deviennent de plus en plus courants lors des mariages et agrémenteront votre table de desserts.

Il doit y avoir beaucoup de plats pour toute sorte de mariage hindou et ils doivent tous faire grossir. C'est ça. Devenez fou et n'oubliez pas le halva.


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place il y a beaucoup de choses qui apparaissent juste par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva est une constante pour tout événement de bon augure, il devrait donc couler aussi librement que le champagne (à moins qu'il ne s'agisse d'un mariage sud-indien, jaïn ou sec, auquel cas il coulera comme quelque chose sans alcool).

Le barfi est également assez courant car il se présente comme un milliard de saveurs et ne manque jamais dans une maison indienne. C'est un moyen facile de faire tomber comme 20 de vos 100 plats requis. En général, les mithai sont là où ils se trouvent - tout mariage hindou qui vaut ses soucis devrait avoir un assortiment de ladoos, de kheer, de gulabjamun, de rasmalai et de jalebi.

De nombreux mariages hindous modernes auront également un gâteau géant à plusieurs niveaux à la réception que le couple coupe et fait tout ce truc de gâteau-visage-frottis. C'est une influence occidentale évidente, mais vous pouvez la garder dans le bon terrain de cricket au moins en faisant quelque chose comme un gâteau infusé de mehndi ou de chai. Juste une suggestion.

La règle générale de la planification de la restauration pour tout mariage hindou est des plats somptueux. Si vous mangez de la viande, incluez certainement plats de poulet comme le poulet au beurre. Plats panéer comme saag paneer et muttar paneer, avec curry kofta comme aloo kofta, rendra le reste de votre propagation nord-indienne extra décadent.

Pour les mariages en Inde du Sud, attendez-vous à avoir de nombreux plats de riz à portée de main avec une variété de sabzis et peut-être même dose. Mithai aime Halva et barfi ne doit manquer à aucun festin. Occidental gâteaux de mariage, ainsi que des pâtisseries occidentales comme macarons, deviennent de plus en plus courants lors des mariages et agrémenteront votre table de desserts.

Il doit y avoir beaucoup de plats pour toute sorte de mariage hindou et ils doivent tous faire grossir. C'est ça. Devenez fou et n'oubliez pas le halva.


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place, il y a beaucoup de choses qui apparaissent par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz au lait caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Le Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva est une constante pour tout événement de bon augure, il devrait donc couler aussi librement que le champagne (à moins qu'il ne s'agisse d'un mariage sud-indien, jaïn ou sec, auquel cas il coulera comme quelque chose sans alcool).

Le barfi est également assez courant car il se présente comme un milliard de saveurs et ne manque jamais dans une maison indienne. C'est un moyen facile de faire tomber comme 20 de vos 100 plats requis. En général, les mithai sont là où ils se trouvent - tout mariage hindou qui vaut ses soucis devrait avoir un assortiment de ladoos, de kheer, de gulabjamun, de rasmalai et de jalebi.

De nombreux mariages hindous modernes auront également un gâteau géant à plusieurs niveaux à la réception que le couple coupe et fait tout ce truc de gâteau-visage-frottis. C'est une influence occidentale évidente, mais vous pouvez la garder dans le bon terrain de cricket au moins en faisant quelque chose comme un gâteau infusé de mehndi ou de chai. Juste une suggestion.

La règle générale de la planification de la restauration pour tout mariage hindou est des plats somptueux. Si vous mangez de la viande, incluez certainement plats de poulet comme le poulet au beurre. Plats panés comme saag paneer et muttar paneer, avec curry kofta comme aloo kofta, rendra le reste de votre propagation nord-indienne extra décadent.

Pour les mariages en Inde du Sud, attendez-vous à avoir de nombreux plats de riz à portée de main avec une variété de sabzis et peut-être même dose. Mithai aime Halva et barfi ne doit manquer à aucun festin. Occidental gâteaux de mariage, ainsi que des pâtisseries occidentales comme macarons, deviennent de plus en plus courants lors des mariages et agrémenteront votre table de desserts.

Il doit y avoir beaucoup de plats pour toute sorte de mariage hindou et ils doivent tous faire grossir. C'est ça. Devenez fou et n'oubliez pas le halva.


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place il y a beaucoup de choses qui apparaissent juste par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz au lait caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva est une constante pour tout événement de bon augure, il devrait donc couler aussi librement que le champagne (à moins qu'il ne s'agisse d'un mariage du sud de l'Inde, d'un jaïn ou d'un autre mariage sec, auquel cas il coulera comme quelque chose sans alcool).

Le barfi est également assez courant car il se présente comme un milliard de saveurs et ne manque jamais dans une maison indienne. C'est un moyen facile de faire tomber comme 20 de vos 100 plats requis. En général, les mithai sont là où ils se trouvent - tout mariage hindou qui vaut ses soucis devrait avoir un assortiment de ladoos, de kheer, de gulabjamun, de rasmalai et de jalebi.

De nombreux mariages hindous modernes auront également un gâteau géant à plusieurs niveaux à la réception que le couple coupe et fait tout ce truc de gâteau-visage-frottis. C'est une influence occidentale évidente, mais vous pouvez la garder dans le bon terrain de cricket au moins en faisant quelque chose comme un gâteau infusé de mehndi ou de chai. Juste une suggestion.

La règle générale de la planification de la restauration pour tout mariage hindou est des plats somptueux. Si vous mangez de la viande, incluez certainement plats de poulet comme le poulet au beurre. Plats panéer comme saag paneer et muttar paneer, avec curry kofta comme aloo kofta, rendra le reste de votre propagation nord-indienne extra décadent.

Pour les mariages en Inde du Sud, attendez-vous à avoir de nombreux plats de riz à portée de main avec une variété de sabzis et peut-être même dose. Mithai aime Halva et barfi ne devrait manquer à aucune fête. Occidental gâteaux de mariage, ainsi que des pâtisseries occidentales comme macarons, deviennent de plus en plus courants lors des mariages et agrémenteront votre table de desserts.

Il doit y avoir beaucoup de plats pour toute sorte de mariage hindou et ils doivent tous faire grossir. C'est ça. Devenez fou et n'oubliez pas le halva.


Le guide essentiel des mariages hindous : nourriture et desserts

Il n'y a pas de menu spécifique pour un mariage hindou, à la place, il y a beaucoup de choses qui apparaissent par habitude. Les Indiens, d'après mon expérience, aiment montrer leur amour à travers des aliments frits, du beurre et du sucre, vous pouvez donc vous attendre à beaucoup de cela si vous allez à un mariage hindou. Ouais, ne porte pas de ceinture à ce vrai festin.

Les mariages hindous du nord de l'Inde auront généralement une composition fortement Mughlai, ce qui signifie beaucoup de paneer, de currys crémeux, de viande tandoori et de naans au beurre. C'est aussi décadent que possible. Ma mère dit que les mariages indiens sont définitivement un moment pour se montrer, alors quoi de mieux pour montrer que d'avoir les plats les plus chers (et beaucoup d'entre eux) ?

Le mariage hindou du nord de l'Inde comprendra également des plats de viande comme du poulet au beurre et du curry d'agneau. Les mariages hindous côtiers, comme les mariages de Goa ou les mariages fidjiens, comprendront également des currys de crabe et de poisson.

Les mariages hindous du sud de l'Inde, en revanche, sont généralement entièrement végétariens et proposeront quelque chose comme plus de 100 plats différents. L'assiette de choix est une feuille de bananier et les ustensiles sont inexistants - c'est toutes les mains et l'appétit. C'est comme un tas de plats de riz différents, comme du riz au citron et du riz au lait caillé, en plus du daal, du sabzi, du dosa, de l'idlis et du reste. Vous êtes assuré de repartir un peu plus grassouillet d'un sud de l'Inde.

Le végétarisme est un phénomène généralement nouveau parmi les hindous de nos jours car il n'est pas explicitement indiqué dans les écritures védiques. Lorsque le système de castes était à son apogée, les castes supérieures comme les brahmanes et les Kshatriya ont pu imposer le végétarisme parmi les castes inférieures, se réservant la viande. C'était un signe de richesse. De nos jours, vous voyez dans les communautés encore dominées par des castes supérieures, comme les CPK du Maharashtrian, la consommation de viande est courante, alors qu'elle reste plus rare dans les communautés descendantes des castes inférieures, comme les Bunniyas de l'Haryana et du Pendjab.

De plus, différentes religions ont cimenté les idées du végétarisme. Les sikhs, en tant que soldats, ont toujours mangé de la viande tandis que les bouddhistes et les jaïns, qui pratiquent l'Ahimsa, ou non, sont toujours végétariens. Ainsi, les zones principalement peuplées par ces groupes ont également tendance à être influencées par leurs habitudes alimentaires - la consommation de viande est généralement un sujet laxiste au Pendjab. Les Indiens du Sud sont généralement végétariens car toute la nourriture de l'Inde du Sud, qui existait avant que les Aryens n'envahissent l'Inde du Nord, est à base de plantes. De plus, l'Inde du Sud regorge d'hindouisme et les prasads donnés au Seigneur Vishnu ou au Seigneur Krishna ne peuvent être que végétariens. Le végétarisme de l'Inde du Sud pourrait être plus une question de poussin et d'œuf.

Peu importe d'où vous venez, halva est un must. Le Moong daal halva est un favori universel car il a tendance à être le plus cher, mais vous verrez également du halva aux carottes et aux amandes. Halva is a constant for any auspicious event, so it should be flowing as freely as the champagne (unless it's a South Indian, Jain, or otherwise dry wedding in which case it'll flow like something non-alcoholic).

Barfi is also pretty common since it comes in like a billion flavors and is never missing from an Indian house. It's an easy way to knock off like 20 of your required 100 dishes. Generally the mithai are where it's at - any Hindu wedding worth its marigolds better have an assortment of ladoos, kheer, gulabjamun, rasmalai, and jalebi.

Many modern Hindu weddings will also have a giant, tiered cake at the reception that the couple cut and do that whole cake-face-smear thing. This is an obvious Western influence, but you can keep it in the right cricket-field at least by doing something like a mehndi or chai-infused cake. Just a suggestion.

The general rule of planning the catering for any Hindu wedding is sumptuous dishes. If you eat meat, definitely include chicken dishes like butter chicken. Paneer dishes like saag paneer and muttar paneer, along with kofta curries like aloo kofta, will make the rest of your North Indian spread extra decadent.

For South Indian weddings, expect to have many different rice dishes on hand along with a variety of sabzis and maybe even dosa. Mithai like halva et barfi should not be missing from any feast. Occidental wedding cakes, along with Western pastries like macarons, are becoming more and more common at weddings and will amp up your dessert table.

There have to be a lot of dishes for any sort of Hindu wedding and they all have to be fattening. That's it. Go crazy and don't forget the halva.


The Essential Guide to Hindu Weddings: Food and Desserts

There is no specific menu for a Hindu wedding, instead there are lot of things that sorta just show up out of habit. Indians, in my experience, like to show their love through fried food, butter, and sugar, so you can expect a lot of that if you're going to a Hindu wedding. Yeah, don't wear a belt to this real-life feast.

North Indian Hindu weddings will usually have a heavily Mughlai spread, which means lots of paneer, creamy curries, tandoori meat, and buttery naans. It's as decadent as you can get. My mother says that Indian weddings are definitely a time to show off, so what better what to show off than having the most expensive dishes (and lots of them)?

North Indian Hindu wedding will also feature meat dishes like butter chicken and lamb curry. Coastal Hindu Weddings, like Goan weddings or Fijian weddings will also include crab and fish curries.

South Indian Hindu weddings, by contrast, are usually completely vegetarian and will sport something like 100+ different dishes. The plate of choice is a banana leaf and utensils are nonexistent - it's all hands and appetite. That's like a bunch of different rice dishes, like lemon rice and curd rice, in addition to daal, sabzi, dosa, idlis, and the rest of it. You're guaranteed to leave a little pudgier from a South Indian do.

Vegetarianism is a generally new phenomena among Hindus nowadays as it is not explicitly stated in the Vedic scripture. When the caste system was at its strongest, the higher castes like the Brahmins and the Kshatriya's were able to enfore vegetarianism among the lower castes, reserving meat for themselves. It was a sign of wealth. Nowadays you see in the communities that are dominated still by higher castes, like the Maharashtrian CPKs, meat-eating is common, while it remains rarer in the communities descended from lower castes, like the Bunniyas of Haryana and Punjab.

As well, different religions cemented ideas of vegetarianism. Sikhs, as soldiers, have always eaten meat while Buddhists and Jains, who practice Ahimsa, or non-harm, are always vegetarian. So the areas mostly populated by these groups tend to also be influenced by their dietary habits - meat-eating is generally a lax subject in Punjab. South Indians are generally vegetarian because all of the South Indian food, which was around before the Aryans invaded North India, is plant-based. As well, South India is rife with Hinduism and prasads given to Lord Vishnu or Lord Krishna can only be vegetarian. South Indian vegetarianism might be more of a chick-and-egg question.

Regardless of where you're from, halva is a definite must. Moong daal halva is a universal favorite because it tends to be the most expensive, but you'll see carrot and almond halva as well. Halva is a constant for any auspicious event, so it should be flowing as freely as the champagne (unless it's a South Indian, Jain, or otherwise dry wedding in which case it'll flow like something non-alcoholic).

Barfi is also pretty common since it comes in like a billion flavors and is never missing from an Indian house. It's an easy way to knock off like 20 of your required 100 dishes. Generally the mithai are where it's at - any Hindu wedding worth its marigolds better have an assortment of ladoos, kheer, gulabjamun, rasmalai, and jalebi.

Many modern Hindu weddings will also have a giant, tiered cake at the reception that the couple cut and do that whole cake-face-smear thing. This is an obvious Western influence, but you can keep it in the right cricket-field at least by doing something like a mehndi or chai-infused cake. Just a suggestion.

The general rule of planning the catering for any Hindu wedding is sumptuous dishes. If you eat meat, definitely include chicken dishes like butter chicken. Paneer dishes like saag paneer and muttar paneer, along with kofta curries like aloo kofta, will make the rest of your North Indian spread extra decadent.

For South Indian weddings, expect to have many different rice dishes on hand along with a variety of sabzis and maybe even dosa. Mithai like halva et barfi should not be missing from any feast. Occidental wedding cakes, along with Western pastries like macarons, are becoming more and more common at weddings and will amp up your dessert table.

There have to be a lot of dishes for any sort of Hindu wedding and they all have to be fattening. That's it. Go crazy and don't forget the halva.


The Essential Guide to Hindu Weddings: Food and Desserts

There is no specific menu for a Hindu wedding, instead there are lot of things that sorta just show up out of habit. Indians, in my experience, like to show their love through fried food, butter, and sugar, so you can expect a lot of that if you're going to a Hindu wedding. Yeah, don't wear a belt to this real-life feast.

North Indian Hindu weddings will usually have a heavily Mughlai spread, which means lots of paneer, creamy curries, tandoori meat, and buttery naans. It's as decadent as you can get. My mother says that Indian weddings are definitely a time to show off, so what better what to show off than having the most expensive dishes (and lots of them)?

North Indian Hindu wedding will also feature meat dishes like butter chicken and lamb curry. Coastal Hindu Weddings, like Goan weddings or Fijian weddings will also include crab and fish curries.

South Indian Hindu weddings, by contrast, are usually completely vegetarian and will sport something like 100+ different dishes. The plate of choice is a banana leaf and utensils are nonexistent - it's all hands and appetite. That's like a bunch of different rice dishes, like lemon rice and curd rice, in addition to daal, sabzi, dosa, idlis, and the rest of it. You're guaranteed to leave a little pudgier from a South Indian do.

Vegetarianism is a generally new phenomena among Hindus nowadays as it is not explicitly stated in the Vedic scripture. When the caste system was at its strongest, the higher castes like the Brahmins and the Kshatriya's were able to enfore vegetarianism among the lower castes, reserving meat for themselves. It was a sign of wealth. Nowadays you see in the communities that are dominated still by higher castes, like the Maharashtrian CPKs, meat-eating is common, while it remains rarer in the communities descended from lower castes, like the Bunniyas of Haryana and Punjab.

As well, different religions cemented ideas of vegetarianism. Sikhs, as soldiers, have always eaten meat while Buddhists and Jains, who practice Ahimsa, or non-harm, are always vegetarian. So the areas mostly populated by these groups tend to also be influenced by their dietary habits - meat-eating is generally a lax subject in Punjab. South Indians are generally vegetarian because all of the South Indian food, which was around before the Aryans invaded North India, is plant-based. As well, South India is rife with Hinduism and prasads given to Lord Vishnu or Lord Krishna can only be vegetarian. South Indian vegetarianism might be more of a chick-and-egg question.

Regardless of where you're from, halva is a definite must. Moong daal halva is a universal favorite because it tends to be the most expensive, but you'll see carrot and almond halva as well. Halva is a constant for any auspicious event, so it should be flowing as freely as the champagne (unless it's a South Indian, Jain, or otherwise dry wedding in which case it'll flow like something non-alcoholic).

Barfi is also pretty common since it comes in like a billion flavors and is never missing from an Indian house. It's an easy way to knock off like 20 of your required 100 dishes. Generally the mithai are where it's at - any Hindu wedding worth its marigolds better have an assortment of ladoos, kheer, gulabjamun, rasmalai, and jalebi.

Many modern Hindu weddings will also have a giant, tiered cake at the reception that the couple cut and do that whole cake-face-smear thing. This is an obvious Western influence, but you can keep it in the right cricket-field at least by doing something like a mehndi or chai-infused cake. Just a suggestion.

The general rule of planning the catering for any Hindu wedding is sumptuous dishes. If you eat meat, definitely include chicken dishes like butter chicken. Paneer dishes like saag paneer and muttar paneer, along with kofta curries like aloo kofta, will make the rest of your North Indian spread extra decadent.

For South Indian weddings, expect to have many different rice dishes on hand along with a variety of sabzis and maybe even dosa. Mithai like halva et barfi should not be missing from any feast. Occidental wedding cakes, along with Western pastries like macarons, are becoming more and more common at weddings and will amp up your dessert table.

There have to be a lot of dishes for any sort of Hindu wedding and they all have to be fattening. That's it. Go crazy and don't forget the halva.


The Essential Guide to Hindu Weddings: Food and Desserts

There is no specific menu for a Hindu wedding, instead there are lot of things that sorta just show up out of habit. Indians, in my experience, like to show their love through fried food, butter, and sugar, so you can expect a lot of that if you're going to a Hindu wedding. Yeah, don't wear a belt to this real-life feast.

North Indian Hindu weddings will usually have a heavily Mughlai spread, which means lots of paneer, creamy curries, tandoori meat, and buttery naans. It's as decadent as you can get. My mother says that Indian weddings are definitely a time to show off, so what better what to show off than having the most expensive dishes (and lots of them)?

North Indian Hindu wedding will also feature meat dishes like butter chicken and lamb curry. Coastal Hindu Weddings, like Goan weddings or Fijian weddings will also include crab and fish curries.

South Indian Hindu weddings, by contrast, are usually completely vegetarian and will sport something like 100+ different dishes. The plate of choice is a banana leaf and utensils are nonexistent - it's all hands and appetite. That's like a bunch of different rice dishes, like lemon rice and curd rice, in addition to daal, sabzi, dosa, idlis, and the rest of it. You're guaranteed to leave a little pudgier from a South Indian do.

Vegetarianism is a generally new phenomena among Hindus nowadays as it is not explicitly stated in the Vedic scripture. When the caste system was at its strongest, the higher castes like the Brahmins and the Kshatriya's were able to enfore vegetarianism among the lower castes, reserving meat for themselves. It was a sign of wealth. Nowadays you see in the communities that are dominated still by higher castes, like the Maharashtrian CPKs, meat-eating is common, while it remains rarer in the communities descended from lower castes, like the Bunniyas of Haryana and Punjab.

As well, different religions cemented ideas of vegetarianism. Sikhs, as soldiers, have always eaten meat while Buddhists and Jains, who practice Ahimsa, or non-harm, are always vegetarian. So the areas mostly populated by these groups tend to also be influenced by their dietary habits - meat-eating is generally a lax subject in Punjab. South Indians are generally vegetarian because all of the South Indian food, which was around before the Aryans invaded North India, is plant-based. As well, South India is rife with Hinduism and prasads given to Lord Vishnu or Lord Krishna can only be vegetarian. South Indian vegetarianism might be more of a chick-and-egg question.

Regardless of where you're from, halva is a definite must. Moong daal halva is a universal favorite because it tends to be the most expensive, but you'll see carrot and almond halva as well. Halva is a constant for any auspicious event, so it should be flowing as freely as the champagne (unless it's a South Indian, Jain, or otherwise dry wedding in which case it'll flow like something non-alcoholic).

Barfi is also pretty common since it comes in like a billion flavors and is never missing from an Indian house. It's an easy way to knock off like 20 of your required 100 dishes. Generally the mithai are where it's at - any Hindu wedding worth its marigolds better have an assortment of ladoos, kheer, gulabjamun, rasmalai, and jalebi.

Many modern Hindu weddings will also have a giant, tiered cake at the reception that the couple cut and do that whole cake-face-smear thing. This is an obvious Western influence, but you can keep it in the right cricket-field at least by doing something like a mehndi or chai-infused cake. Just a suggestion.

The general rule of planning the catering for any Hindu wedding is sumptuous dishes. If you eat meat, definitely include chicken dishes like butter chicken. Paneer dishes like saag paneer and muttar paneer, along with kofta curries like aloo kofta, will make the rest of your North Indian spread extra decadent.

For South Indian weddings, expect to have many different rice dishes on hand along with a variety of sabzis and maybe even dosa. Mithai like halva et barfi should not be missing from any feast. Occidental wedding cakes, along with Western pastries like macarons, are becoming more and more common at weddings and will amp up your dessert table.

There have to be a lot of dishes for any sort of Hindu wedding and they all have to be fattening. That's it. Go crazy and don't forget the halva.


Voir la vidéo: Traiteur mariage, réception, cocktail, buffet 45: BALTZER TRAITEUR (Décembre 2021).