Nouvelles recettes

Le guide du buveur de « Boardwalk Empire »

Le guide du buveur de « Boardwalk Empire »

Boissons historiquement exactes pour votre émission préférée de l'ère de la prohibition

Nous avons fait quelques recherches pour déterminer quels types de cocktails les gens préparaient réellement pendant la Prohibition.

Cela fait quatre ans que l'alcool est devenu illégal et vous perdez le contrôle de votre empire de contrebande. À qui peux-tu faire confiance? La moitié des flics sont sur le coup, et l'autre moitié est là pour vous avoir. Et oubliez la fraternité des voleurs ; vos… hum… associés sont prêts à voler tout ce que vous avez. Un faux mouvement et c'est fini.

C'est la situation dans laquelle Nucky Thompson, joué par le talentueux Steve Buscemi, se retrouve au début de la nouvelle saison de la série primée aux Emmy Awards de HBO. Boardwalk Empire. (La première est ce dimanche soir à 21 h Est/Pacifique.)

Nous avons hâte de voir dans quels genres de manigances Nucky s'engage à Atlantic City - nous avons entendu dire qu'il y aurait un affrontement avec le maire, ainsi que des "opportunités" potentiellement lucratives mais précaires en Floride - et quel gangster d'affaires Al Capone va remuer à Chicago.

Et quand vous regardez le dimanche, vous aurez bien sûr besoin de boire quelque chose de bon. Dans l'intérêt de garder les choses historiquement exactes, nous avons fait une petite recherche pour déterminer quels types de cocktails les gens préparaient réellement pendant la Prohibition. La vérité est que vous aviez des options assez limitées, et l'accent était définitivement mis sur l'imbibition rapide afin de ne pas se faire prendre.

Alors en l'honneur de Boardwalk Empirela première de la saison de , essayez l'une de ces recettes qui ont été vraiment appréciées pendant la prohibition - et assurez-vous de porter un toast à son abrogation !

Cette histoire a été publiée à l'origine sur Le guide du buveur de Boardwalk Empire. Pour plus d'histoires comme celle-ci rejoindre Liquor.com et buvez mieux. De plus, pour un temps limité, obtenez Comment faire un cocktail en 2013, un livre de recettes de cocktails — gratuit ! Adhérer maintenant.


Revue de l'épisode 6 de la saison 4 de Boardwalk Empire: L'étoile du Nord

L'épisode de cette semaine de Boardwalk Empire est dédié, une fois de plus, aux perdus. Voici la critique de Michael.

Cette critique contient des spoilers.

4.6 L'étoile polaire

Quatre minutes et neuf secondes. Il a fallu une demi-saison à Margaret pour réapparaître, à la fois à l'écran et dans la vie de Nucky, et quand elle le fait, c'est précisément pendant quatre minutes et neuf secondes. Quelle que soit sa durée, elle a comblé un écart sans précédent. À partir de cette année, elle était apparue dans tous les épisodes sauf un, ne se récusant que pour l'avant-dernier volet de la saison trois lorsque, comme vous vous en souviendrez, tout le monde était plutôt occupé.

Même alors, son dernier et bref retour en Sables de Margate se sentait volée, comme de simples répliques du traumatisme qu'elle avait subi au cours de cette année mouvementée. Nous avons partagé son moment à la clinique d'avortement, alors qu'elle préparait le retrait du bébé qu'elle avait conçu avec Owen Sleater, puis son bref adieu dédaigneux avec Nucky, lui-même toujours en deuil de Billie. C'étaient des aperçus douloureux de son état fragile et troublé. Incapable d'exprimer pleinement ce qu'elle ressentait, elle ne pouvait que se résoudre à dire à la femme du médecin qu'elle était "perdue". Complètement perdu”.

Le contenu de l'annonce – continue ci-dessous

Comme je l'ai déjà mentionné, Boardwalk Empire est un canevas suffisamment riche pour pouvoir gérer les absences de personnages, même prolongées, sans perdre le rythme ni le toucher. Dans le cas de Margaret, elle est particulièrement efficace, délibérée même, car elle, paradoxalement, est présente en son absence. Nucky peut sentir qu'il va bien, que, après Rossetti, il a trouvé un bon rythme et est capable de profiter de la vie en tant que cheville ouvrière d'Atlantic City, mais le trou en forme de Margaret dans sa vie devient de plus en plus évident et lui, comme son éloignement femme, est maintenant complètement perdu.

C'est un modèle pour lui. Sa première femme, "jouée" par Bois mortsMolly Parker dans une seule photographie encadrée, est également présente en son absence, le simple fantôme d'une vie désormais révolue. Le puissant, riche et charmant Nucky ne manque pas de compagnie féminine mais les filles qui l'ont diverti depuis, Lucy Danziger, Billie Kent, ne peuvent pas lui fournir le soutien nourrissant dont il a besoin.

Dans cet état de dénuement, il ne parvient pas à renouer avec Margaret. À la dérive sans l'influence stabilisatrice d'Eddie, il ne se souvient même pas pourquoi il l'a appelée. Comme Margaret le lui dit, « personne ne savait comment s'occuper de vous comme M. Kessler ». Trop vrai. C'est un homme capable de négocier des accords financiers et politiques compliqués, de contrôler plusieurs batteries d'alliés et d'ennemis, mais totalement incapable de mettre des chaussettes assorties sans aide. Ha ne peut pas fonctionner seul. Sally Wheet est, contrairement à Lucy ou Billie, terre à terre et capable, mais elle ne remplace pas Margaret et la consommation de la relation de Nucky avec elle est corrompue, désespérée et violente.

Nucky est loin d'être unique en ce qu'il possède de superbes compétences dans certains domaines de sa vie, alors qu'il est à la dérive dans d'autres. Eli, qui se montre rapide, décisif et capable en présence de l'agent Knox (même s'il ne peut pas voir à travers lui), est réduit aux larmes en parlant d'Eddie et ne peut pas dormir la nuit pour s'inquiéter pour son fils adolescent.

C'est peut-être une prise de conscience tardive pour Eli. Il ne savait même pas qu'Eddie avait des enfants (Eddie travaillait pour Nucky depuis onze ans, on peut supposer qu'il connaît Eli depuis aussi longtemps) mais est surpris par sa propre réaction à sa mort. Sa sentimentalité est utile, tandis que Mickey Doyle fait ses vilaines blagues typiques et joue des blagues (en allemand, vraiment ?), c'est la préoccupation d'Eli pour les oiseaux en cage qui lui remet la clé, littéralement. Cette récompense de l'émotion est un motif important, en particulier dans un environnement fictif qui incite à sa suppression.

Pour cela, nous avons Meyer Lansky comme exemple, l'accord de Tampa fournissant une leçon utile sur les contrastes. Lucky Luciano, qui a toujours été nerveux et, soyons francs, plutôt juvénile, l'est particulièrement ici. Ses premiers mots en entrant dans la pièce sont « ce qui nous manque ?

Le contenu de l'annonce – continue ci-dessous

Lansky est plus calme, plus assuré et évidemment le meilleur partenaire, comprenant l'effet émollient de l'argent. Il sait que tant que Masseria aura sa part, tout ira bien avec ses juniors. Il ne renflouera pas simplement parce que quelqu'un a dit à l'enseignant et au demi-million de dollars de buy-in ? Pas de problème. Il peut se permettre sa place à la table non seulement financièrement, mais aussi par tempérament. Le vrai Meyer Lansky avait l'une des trajectoires de vie les plus intéressantes de sa génération de gangsters. Cette assurance posée et patiente était son moteur.

Chalky reste à la dérive entre deux mondes. Il est toujours perdu et seul à sa propre table bondée, déconcerté par les discussions sur les « tiers en série » et les discussions dédaigneuses sur « le primitif ». « C'est à sa table », dit-il, conservant son anglais vernaculaire afro-américain, en contraste frappant et délibéré avec sa femme et ses enfants. Il l'utilise aussi avec sa fille Maitland, disant qu'il l'ouvre quand elle frappe à sa porte. Elle, l'émissaire à la peau claire de Valentin Narcisse, qui tient un dictionnaire, est, de l'avis de Chalky, "trop ​​bien" pour tout cela, mais il ne peut rien faire d'autre que la regarder pendant qu'elle exécute une interprétation exquise de Les Blues de Saint Louis, faisant de lui un touriste dans son propre club.

La scène du club est un rappel de la façon dont Boardwalk Empire excelle à raconter ses histoires visuellement. Cette semaine, nous avons également eu une image répétée d'un cercle. La première fois dans la prise de vue aérienne du café de Nucky et la deuxième fois dans l'œil écœuré de Paul Sagorsky. Il est apparu sous la forme d'une petite étiquette ou d'une étiquette, montrant comment les événements sont liés, non pas les uns aux autres, mais à Sables de Margate, Pour qui L'étoile du Nord peut être considéré comme un épisode compagnon. Parallèlement à l'échec de la réconciliation de Nucky avec Margaret, nous découvrons les véritables conséquences de Richard Harrow Travis Bickle qui s'est frayé un chemin à travers ce bordel.

La cirrhose de Sagorsky, la maladie du buveur, lui a fourni à la fois un motif et une opportunité de renouer avec Richard et de le supplier d'aider Julia et Tommy. Buvant à travers son destin alcoolique, Sagorsky a parlé à Richard presque comme nihiliste à nihiliste. Les deux hommes se frayent un chemin à travers le monde à la manière d'âmes si convaincues qu'elles vont en enfer que cela ne vaut même pas la peine d'en discuter. et pourtant, il y a quelque chose, il y a ça « presque ». Richard ne s'est pas contenté de tuer ces hommes, il a sauvé Tommy, et ce n'est pas pour rien qu'il a été couronné par un halo lorsque Sagorsky est venu (une autre touche visuelle soignée). Il y a peut-être encore une rédemption pour lui, et s'il y en a, c'est sûrement avec Tommy, qui, dans l'un de ces moments de sagesse accidentelle que les dramaturges aiment donner aux enfants, dit à son ancien protecteur que l'étoile polaire aide tous ceux qui sont perdu. Peu importe à quel point ils sont perdus.


Comment mélanger les couleurs comme celles du dimanche Boardwalk Empire(Sans le rouge sang, probablement)

Mec, j'aimerais qu'il y ait un moyen d'intégrer l'étui d'épaule dans la mode masculine de nos jours. Ils sont tellement attirants. Bien que je suppose que cela nécessiterait également le port d'armes. Le soupir.

Quoi qu'il en soit, nous avons un sacré gâchis sur les mains dans l'épisode six de l'émission la mieux habillée de la télévision toujours debout. Dans la Windy City, Jimmy semble suivre les traces d'un certain Peter Campbell, faisant éclater le blues de la jeunesse baltique lors de son ascension au pouvoir. Et quel meilleur moyen d'obtenir une promotion à Chicago à l'époque de la Prohibition que l'exécution en gros de votre rival. Avec Al à ses côtés, Jimmy et Torio se vengent de la pauvre Pearl au visage tranchant et, plus important encore, prennent le contrôle de la ville grecque du clan Sheridan. Et tu sais quoi? Ils ont l'air bien en faisant ça aussi. Je vois de la soie dans l'image colorée des trois pièces sur nos jeunes mâles au-dessus de &ndash et c'est un pas en avant par rapport aux tweeds de laine rugueux de leurs débuts dans la série. Il est temps de commencer à prendre des notes : c'est ainsi que vous obtenez un thème de couleur audacieux de la tête aux pieds sans ressembler à un fou.

Pendant ce temps, il semblerait que notre charmante Mme Shroeder a pris le cookie et a emménagé dans un appartement géré pour d'autres ex-veuves "gardées". Bien qu'elle semble vraiment se soucier de Nucky, cela ne semble pas être une situation qui va reposer facilement avec elle. Lorsque Nucky lui propose un rendez-vous pour divertir le maire graisseux de Jersey City, elle reste éveillée toute la nuit au téléphone. tandis que notre ami M. Thompson accepte gracieusement une pipe d'une prostituée. Pas de comportement attrayant, bien sûr, mais c'est un magnifique spécimen d'un costume violet qu'il porte : un tweed violet terne, une chemise lavande pâle et rehaussée d'une cravate prune plus brillante et un exemple impeccable d'une couleur difficile à manier avec classe.

Il est donc probablement temps que nous nous penchions sur la situation de mélange de motifs d'Atlantic City au Midwest. Nous avons parlé des modèles dans notre Des hommes fous récapitule, mais en 1920, ils l'ont fait avec plus de balles. Ce sont les mêmes types de rayures, de carreaux et de diagonales dramatiques dans des rouges, des verts et des bruns riches, mais regardez de près à travers l'éclat des formes et des teintes et vous trouverez une science certaine à portée de main. Dans chaque cas, la couleur dramatique de la cravate provient d'un petit motif du costume. Appelez ça un accent, appelez ça un épanouissement, assurez-vous simplement qu'il ressemble à ceci :

La cravate à motif de flammes d'Al (à gauche) tire la plus petite rayure rouge de son costume marron, tandis que la cravate en zigzag de Torio (au centre) compense parfaitement ses diagonales vertes. Alors, prenez ces mesures audacieuses et mettez-vous directement au travail, mais aller jusqu'à Arnold Rothstein en mélangeant une veste de smoking en brocart cobalt avec un nœud papillon en brocart bleu marine (à droite) pourrait aller un peu loin. Et en parlant d'aller trop loin, je ne peux pas laisser de côté le rituel de masturbation masochiste de l'agent Van Alden de Michael Shannon. Je ne sais pas quelle est la leçon de mode là-bas. Utiliser votre ceinture pour l'usage auquel elle est destinée ? Peut-être que nous demanderons à Shannon lui-même dans le récapitulatif de style de la semaine prochaine.


Walt Disney World abrite plus que des parcs à thème et il existe également deux quartiers de restauration et de divertissement dans cette destination de voyage en Floride. L'un d'eux est le BoardWalk, où les adultes s'épanouissent sans laisser leurs enfants en dehors du plaisir. Vous trouverez également ici le BoardWalk Resort, un complexe de luxe pour ceux qui veulent rester au plus près de l'action. Chaque voyage à Disney World devrait inclure une nuit (ou plusieurs) sur la promenade !

Avec tant de choses à voir et à faire au Disney&rsquos BoardWalk Resort, il est utile de savoir à quoi s'attendre avant de visiter. Ce guide de Disney World & rsquos Boardwalk vous montrera les choses à faire dans votre budget, ainsi que comment vous rendre à la promenade. Nous couvrons également les avantages et les inconvénients d'un séjour au BoardWalk Inn. Avec une bonne planification, votre visite à la promenade pourrait devenir le point culminant de votre voyage!

Il y a 11 endroits où manger au Disney BoardWalk Resort, une salle de danse, la zone ESPN, le Dueling Piano Bar et bien plus encore. L'une des activités préférées de nos enfants est de regarder le magicien qui sort tous les soirs sur la promenade pour divertir les passants.

Pendant que vous êtes à Walt Disney World, prenez un moment pour découvrir la magie Disney dans les autres hôtels, nous adorons Disney Resort Hopping. C'est gratuit, et les enfants et les adultes l'adorent.

Comment puis-je me rendre à Disney World & rsquos Boardwalk ?

De nombreux complexes Disney World offrent un transport gratuit entre les parcs, les hôtels et les quartiers commerçants. Si vous séjournez dans l'un de ces complexes, vous pouvez prendre un bus ou un bateau jusqu'au BoardWalk Resort en fonction de l'endroit où vous séjournez. Vous pouvez également vous rendre au parking en voiture pour obtenir un laissez-passer gratuit de 3 heures. Si vous faites cela, assurez-vous de ne pas dépasser la limite de temps et ils sont assez stricts à ce sujet !

Quel est le meilleur moment pour aller à Disney World & rsquos Boardwalk ?

Bien que vous puissiez visiter la promenade à tout moment, le plaisir commence vraiment après la tombée de la nuit. Les sites destinés aux adultes n'ouvrent pas jusqu'à 19h00, donc si vous visitez sans vos enfants, il n'est pas logique de visiter beaucoup plus tôt. Si vous avez une réservation anticipée pour le dîner, jetez un œil au reste de la promenade après avoir mangé.

Choses à faire sur la promenade de Disney World & rsquos

Maintenant, parlons de certaines des meilleures choses à faire sur la promenade : manger, boire et danser toute la nuit. Pas aussi grand que Disney Springs (anciennement connu sous le nom de Downtown Disney), mais vous trouverez toujours de nombreux établissements où vous arrêter.

L'une des options de restauration les moins chères sur la promenade est le chariot à emporter. Vous payez probablement encore plus pour la nourriture ici qu'à la maison, mais vous trouverez toujours des hamburgers pour moins de 10 $, ainsi que des bâtonnets de mozzarella et des bouchées de macaroni au fromage pour 5,50 $. Pour un repas assis à prix modéré, dirigez-vous vers Big River Grille & Brewing Works. À l'heure du dîner, les plats principaux commencent à 17,99 $, mais vous pouvez obtenir des sandwichs, des hors-d'œuvre et des hamburgers pour encore moins. Leur menu pour enfants comprend six plats et les adultes ont le choix entre des dizaines de boissons alcoolisées.

Si vous recherchez une expérience gastronomique raffinée, envisagez d'aller au Flying Fish, mais soyez prévenu et certains éléments du menu approchent 60 $. Si les fruits de mer sont dans votre budget, essayez le repas d'espadon avec une dégustation de fromages artisanaux. Si vous ne pensez pas que le menu sophistiqué plaira à vos enfants, montrez-leur plutôt le menu personnalisable pour enfants. Chaque entrée pour enfants est livrée avec son choix de deux côtés, avec des options comme des macaronis au fromage, des légumes et de la purée de pommes de terre. Flying Fish est un établissement très apprécié, il vaut donc certainement le prix élevé d'un repas !

De nombreux bars Boardwalk servent de la nourriture, des boissons non alcoolisées et des collations, vous n'aurez donc pas besoin de laisser vos enfants derrière vous. Si vous cherchez simplement à prendre un verre sans traîner dans un bar, dirigez-vous vers BoardWalk Joe & rsquos Marvelous Margaritas. Ici, vous pouvez commander une bière ou une margarita pendant que vos enfants sirotent un smoothie DOLE Whip. Vous pouvez également grignoter des bretzels Mickey, qui font de superbes photos Instagram. Sinon, arrêtez-vous dans le salon AbacadaBar. Bien qu'ils ne servent pas de boissons non alcoolisées, ils proposent des collations au bar de 17h30 à 21h30. Le salon permet aux enfants, mais il est davantage conçu pour les adultes. Pour ceux qui recherchent un endroit plus adapté aux enfants, Big River Grille & Brewing Works est probablement la meilleure option.

Les lieux de divertissement sur la promenade sont plus stricts quant aux personnes autorisées à entrer. Les familles devraient consulter le club ESPN, qui accueille des émissions sportives radio en direct. Vous pouvez regarder des interviews d'athlètes célèbres dans la cabine de radio ou au bureau des sports tout en grignotant de la nourriture sur le thème du sport. Avant de réserver votre réservation, vérifiez l'horaire pour voir si un entretien en direct a lieu ce jour-là ! Si vous recherchez une activité plus décontractée, arrêtez-vous à la Wyland Gallery, une galerie d'art qui se concentre sur la vie marine. N'oubliez pas de prendre une photo avec la statue de dauphin de 9 pieds de haut !

Les invités sans enfants ont plus d'options et peuvent accéder aux Jellyrolls et à l'Atlantic Dance Hall réservés aux adultes. Au Jellyrolls, vous pouvez assister à une performance de piano en direct tout en chantant avec la foule. Il y a des frais de couverture pour entrer, alors soyez prêt à payer 15 $ par personne à la porte. Comme il s'agit d'un lieu si populaire, vous voulez également arriver tôt pour prendre une table. Si vous préférez ne pas payer de frais de couverture, visitez Atlantic Dance Hall. Pendant que vous ne dansez pas sur des tubes de 80, 90 et 00, vous pouvez vous détendre sur le balcon qui surplombe Crescent Lake. Le reste de Disney World peut accueillir des enfants, mais la promenade est les endroit pour que les adultes s'amusent!

Dois-je rester au Disney&rsquos BoardWalk Inn ?

Bien qu'il y ait certains avantages à réserver une chambre d'hôtel au Disney&rsquos BoardWalk Inn, il n'est pas nécessaire de le faire. Que cela ait du sens ou non dépend de votre budget et de ce sur quoi vous vous concentrez pendant vos vacances à Disney World.

Si vous passez la plupart de votre temps sur le BoardWalk, il est utile de rester proche de l'action. Vous bénéficiez également d'un transport gratuit vers les parcs, d'un accès à un spa sur place et de la possibilité de réserver des chambres avec un service premium. Cependant, une chambre au BoardWalk Inn est hors de budget pour de nombreux voyageurs. Avec des chambres à partir de 491 $/nuit, certaines personnes préfèrent séjourner dans un hôtel de villégiature économique ou modéré. Même dans les complexes les moins chers (Disney & rsquos All-Star Movies, Music ou Sports Resorts), vous disposez de piscines, d'une salle de jeux vidéo, de restaurants sur place et d'un transport gratuit vers les parcs et tout cela pour seulement 119 $/nuit. Nous avons séjourné au BoardWalk Inn plusieurs fois, il y a juste des moments où vous voulez être à distance de marche d'Epcot et des studios d'Hollywood et au centre de tout.

Après une longue journée dans les parcs à thème Disney World, une nuit sur la promenade est le moyen idéal pour se détendre. Que vous y alliez pour le dîner, les boissons ou les clubs, vous passerez forcément un bon moment ici. Les adultes méritent aussi de s'amuser à Disney et ils n'ont pas besoin de laisser les enfants à la maison pour le faire !

Si vous visitez les parcs, n'oubliez pas de consulter les différents festivals à Epcot, Star Wars Galaxy&rsquos Edge et la Mickey&rsquos Very Merry Christmas Party est toujours l'un de nos favoris.

Et une fois rentré chez vous, si vous manquez un peu des Moments Magiques Disney, faites ces Churros du Parc Disney. C'est la recette officielle des Parcs Disney !

Assurez-vous de me suivre sur Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram pour plus de choses à faire en Floride, des recettes saines et plus encore.


Boardwalk Empire RECAP 9/8/13: Première de la saison 4 "New York Sour"

Ce soir sur HBO ce que je considère comme l'une des meilleures émissions de télévision aujourd'hui BOARDWALK EMPIRE revient avec la première de la saison 4 de la saison 4. Cette saison, la position de Nucky en tant que chef du gangsta sera remise en question par le roi de Harlem, suave, intelligent, sophistiqué et dangereusement parlant, le Dr Narcisse. Avez-vous vu la finale de la saison dernière? Si vous voulez vous rattraper avant le spectacle de ce soir, vous pouvez lire notre récapitulatif complet et détaillé ici même de la finale de la saison dernière.

Dans l'émission de ce soir Après sa bataille avec Gyp Rosetti, Nucky fait une offre de paix à Joe Masseria (Ivo Nandi) tout en travaillant les chances avec Arnold Rothstein. Alors que Chalky est occupé à diriger l'Onyx Club sur la promenade, l'impulsif Dunn Purnsley (Erik LaRay Harvey) se heurte à un agent de réservation.

L'agent fédéral au visage frais Warren Knox arrive à Atlantic City pour apprendre les ficelles de l'agent Sawicki (Joseph Aniska). Gillian demande la garde de son petit-fils, Tommy (Brady Noon), tout en essayant de trouver un "bon" homme pour maintenir l'Artemis Club à flot. Le fils d'Eli d'âge universitaire, Willie (Ben Rosenfield), se tourne vers Nucky pour des conseils de carrière. Al Capone fait appel à ses frères, Frank et Ralph, pour l'aider à développer son entreprise dans la banlieue de Chicago, à Cicero. Richard Harrow revient à ses manières violentes.

L'épisode de ce soir sera un autre bourré d'action, que vous ne voudrez pas manquer. Alors assurez-vous de suivre notre couverture en direct de la première de la saison 4 de Boardwalk Empire sur HBO, ce soir à 21 h HNE! Pendant que vous attendez notre récapitulatif, appuyez sur les commentaires et dites-nous à quel point vous êtes heureux de la première de la saison 4 de Boardwalk Empire.

RÉCAPITULATIF : La scène s'ouvre dans une station-service et un bar où 2 hommes essaient d'attirer l'attention du barman assoiffé. Ils lui demandent de changer de station de radio et il répond que c'est la seule qu'ils obtiennent. Ils demandent à quelle distance ils sont de Columbus. Le plus grand monsieur sort son portefeuille pour payer et montre son arme. Ils ont du mal à démarrer le véhicule et on sort pour vérifier quel pourrait être le problème. Le grand monsieur attend qu'il revienne de la vérification du moteur lorsqu'il découvre que son partenaire est égorgé et que Richard Harris est derrière lui pour lui tirer une balle dans la tête. Richard cherche une enveloppe à l'intérieur de la veste pour homme de l'assurance titres.

Chalky White observe deux danseurs de claquettes que Dickie essaie de lui vendre. Chalky demande plus de travail aux danseurs. Ils commencent plus fort lorsque la femme de Dicky glisse une note dans la veste du partenaire de Chalky montrant qu'elle veut avoir des relations sexuelles avec lui. Nucky enfile son nouveau manteau avant de descendre pour rencontrer M. Mozzaria. Nucky veut être clair avec le monsieur dans la pièce pour parler avec les frères Thompson. Nucky dit qu'il rend ce qui a été déposé sur le pas de sa porte et qu'il ne veut pas tous les ennuis. Une dispute éclate alors que M. Mozz demande à voir ce que Nucky a pour lui. Il demande à Nucky ce qu'il veut. Nucky répond qu'il veut la paix. M. Mozz répond que l'argent fourni mettra fin aux problèmes qu'ils ont eus. M. Mozz dit qu'ils rentrent chez eux alors que lui et son équipe partent ensemble.

Nucky observe seul les danseurs du club en pensant. Gillian se bat pour la garde de son enfant au tribunal. Le juge demande plus de détails sur la vérité sur ce qui s'est passé dans sa maison qui fait l'objet de l'affaire. Eki Thompson rencontre un homme qui travaille pour eux avec son fils dans la voiture. Il entre pour rencontrer Stand et Warren Knox. Warren quitte la pièce avec un autre monsieur à leur demande. Eli demande à Stan quel est le problème. Al Capone introduit de nouvelles femmes dans le bordel. Al passe en revue un reportage sur un ticket de réforme démocratique pour inclure la contrebande d'alcool et la prostitution.

Le nom d'Al est faux dans l'article de journal. Nucky rencontre Eddie et sa copine pour parler d'un film. Il le laisse partir alors qu'il lui parle de lui et de son établissement. Gillian essaie de convaincre un homme de lui acheter quelque chose mais elle lui demande d'attendre pendant qu'elle s'excuse une minute. Elle va dans sa chambre pour se tirer dessus puis revient pour parler prix avec lui. Un monsieur est derrière son bureau et essaie de faire une petite conversation suppliante avec une personne inconnue dans la pièce en face de son bureau. Il passe en revue les détails de son travail et lui dit qu'il y a 5 000 $ dans son destin qu'il peut simplement prendre. Richard Harrow tient l'arme pointée sur lui en lui disant qu'il va mourir. Il lui laisse un moment pour écrire le nom de l'homme qu'il recherche et lui tire une balle dans la tête.

Nucky dîne avec Eli et le reste de leur famille. Ils parlent des nouveaux amis du fils d'Eli avec qui il traînait. Nucky regarde sa montre et déclare qu'il est temps pour lui d'aller les emmener dîner. Will demande à Nucky de travailler pour lui, mais Nucky lui dit qu'il doit rester à l'école et obtenir son diplôme et que c'est ce sur quoi ils comptent tous.

Al parle toujours du fait que le journal a mal orthographié son nom. Il parle de combien il a travaillé pour et de ce qu'il a actuellement et il mérite que son nom soit épelé. Le partenaire de Chalky est avec la femme de Dicky dans la chambre à boire. Ils commencent à se déshabiller et se mettent au lit ensemble. Nicky arrive dans la pièce alors qu'ils commencent à avoir des relations sexuelles. Il sort son arme et leur dit de s'asseoir et de lui raconter ce qui s'est passé. Elle lui dit ce qu'elle a fait et il doit l'interrompre et Dicky lui dit que son peuple agira toujours comme il l'a fait. Il met son arme sur sa tête et le fait appeler son patron puis lui dit de recommencer à avoir des relations sexuelles avec elle. Dicky joue avec lui-même en regardant sa femme et lui faire l'amour. Il retire la bouteille de la table et poignarde Dicky avec jusqu'à ce qu'il soit mort.

Chalky est en haut et regarde le corps de Dicky. Il amène Eli et Nucky pour voir ce qui s'est passé. Chalky leur dit qui il était et pour qui il travaillait. Chalky leur dit de déranger la femme et de s'en occuper - Chalky et Eli le font sortir en traînant le corps pour l'enterrer. Gillian se défonce car il y a un homme qui l'attend. Et le prix commence à parler. Il dit qu'il s'appelle Roy. Elle a essayé de le convaincre de rester, mais il lui propose de l'amener comme « compagnon bien informé » car il est nouveau en ville et travaille pour Piggly Wiggly et les nouvelles succursales.

Al Capone parle à l'un des rédacteurs du journal. Il écrit une histoire pour lui et lui dit de la lire à haute voix. Il épelle son nom pour qu'il sache comment l'épeler. Il lui donne une claque derrière la tête et ils partent. Les filles Onyx montent sur scène pour un show. S'ensuit une danse des numéros. Nucky et Chalky parlent de la femme de Dicky avant qu'elle ne quitte la pièce en courant. Nucky est assise avec son rendez-vous alors qu'elle fait allusion à avoir des relations sexuelles avec lui. Les deux cos s'apprêtent à entrer par effraction dans l'entrepôt de Moonshine. M. Hort avait une arme piégée à la porte et tue le premier. puis le nouvel agent lui tire une balle dans la tête.

Nucky s'habille après avoir couché avec son rencard. Elle commence à parler de tout ce qu'elle a entendu parler de lui et de Billy. Nucky s'en va ou un dossier d'entreprise de Florida Lan avec une vieille photo lorsque son majordome lui apporte du café dehors sur son balcon après avoir fait partir brusquement son rendez-vous. Richard se dirige vers une maison plus ancienne au milieu de nulle part. Il sort son arme en regardant par les fenêtres. Il place un objet dans la pile de bois de chauffage et frappe à la porte. Il se retourne pour voir un fusil de chasse dans son visage d'Emma alors qu'il lui dit qu'il rentre à la maison.


Service à table Dîner au Disney’s BoardWalk

La catégorie de restauration Disney's Table Service comprend des restaurants allant des buffets de personnages aux options de restauration raffinée. Les réservations sont fortement encouragées car ces restaurants ont tendance à se remplir.

Les prix varient et varient entre 15 $ et 59,99 $ par adulte.

Il y a 4 restaurants avec service aux tables à Disney’s BoardWalk une liste beaucoup plus longue que celle offerte par la plupart des hôtels de villégiature Disney. Avec des options de restauration décontractées comme le ESPN Club à Fine/Signature Dining comme le restaurant Flying Fish, vous trouverez probablement quelque chose qui conviendra à vos plans et satisfera vos envies.

Voici les options de service à table au Disney’s BoardWalk :

Club ESPN

Comme son nom l'indique, ce restaurant incitera le fan de sport de votre vie à faire des bosses sur la poitrine pendant qu'il profite de son jeu préféré pendant qu'il dîne ! Avec une cuisine de pub américaine classique, des divertissements sportifs et du shopping, vous pouvez marquer trois points dans cette destination unique pour les fans de sport !

Des écrans massifs dans tout l'établissement et à l'extérieur garantiront à votre amateur de sport de ne pas manquer ce jeu spécial qu'il attendait avec impatience ! Et pendant qu'ils regardent, vous pouvez savourer un délicieux repas en famille avant de retourner à la magie.

Ce restaurant accepte la formule de repas Disney. Un crédit d'admissibilité/plan de repas requis.

Big River Grille & amp Brewing Works

Big River Grille & Brewing Works est la seule brasserie en activité à Walt Disney World. Cette microbrasserie familiale propose des bières et des lagers primées et artisanales.

Avec une vue imprenable sur Crescent Lake et des baies vitrées qui permettent aux clients de regarder les maîtres brasseurs au travail pendant que vous appréciez les classiques des pubs américains comme des nachos chargés, des salades, des sandwichs et quelques assiettes savoureuses comme celle-ci, le pain de viande grillé à la flamme à base de bœuf haché et saucisse de porc italienne avec sauce brune servie sur une purée de pommes de terre au cheddar blanc avec des légumes, vous êtes assuré de repartir COMPLET!

Les crédits de formule de repas Disney ne sont pas acceptés à cet endroit.

Restaurant de poissons volants

Cette option exquise pour les fruits de mer et la cuisine américaine est l'endroit idéal pour une soirée spéciale. Habillez-vous et allez en ville… ou à Disney’s BoardWalk dans ce cas !

Flying Fish propose des apéritifs et des plats principaux magnifiquement servis qui raviront vos yeux et vos papilles. Avec d'élégantes options d'entrée comme le Filet Mignon Angus qui est servi avec des asperges, un risotto à l'oignon doux et une sauce à la truffe, ou le Vivaneau rouge enveloppé de pommes de terre avec fondue de poireaux, dans une réduction de Cassis-vin rouge, ce repas spécial est un endroit idéal pour célébrez une occasion spéciale comme un anniversaire ou des fiançailles !

Si vous voulez faire des folies, le Tomahawk Rib-Eye pour deux servi avec de la purée de pomme et des tomates anciennes a l'air délicieux. Mais cela vous coûtera 150 $, donc cette option ne figure pas sur notre liste économique. Celui-ci est certainement plus pour ces occasions spéciales.

Ce restaurant gastronomique est ouvert uniquement pour le dîner. Assurez-vous de verrouiller ces réservations de repas à l'avance. Vous ne voudrez pas manquer ce joyau caché!

Ce restaurant accepte la formule de repas Disney. Deux droits/crédits de plan de repas requis.

Restaurant Trattoria al Forno

Ce delizioso Le restaurant italien propose deux options de restauration, une option de petit-déjeuner avec personnages et une option de dîner décontracté de style service à table sans personnages.

Commencez votre petit-déjeuner avec une offre à partager de fruits de saison et de pâtisseries fraîchement préparées pour la table. Ensuite, choisissez votre plat principal avec des options comme la frittata aux poivrons rouges rôtis, prosciutto, oignons, pommes de terre et fromage Pecorino Romano, les crêpes moelleuses au babeurre avec bacon ou saucisse, ou la calzone du petit-déjeuner avec œufs brouillés, charcuterie et mélange de fromages farcis dans une pâte cuite au four et servis avec la sauce du dimanche. You’ll be so glad you left your tower to try this tasty breakfast!

The Disney website describes this restaurant as a “tour of Italy with a tempting array of regional specialties and crowd-pleasing classics. Showcasing an artisanal menu, this warm ‘n’ cozy trattoria celebrates the diversity of Italian cuisine with authentic ingredients and recipes hailing from Milan to Rome.” Doesn’t that sound delicious? Salutí!

Italian wines, signature cocktails, and Italian beers will have you saying chEARs as you enjoy your meal and drinks at this delicious Italian restaurant.

If you’re planning a visit during the holidays, we recommend a Dining Package for the Epcot® International Festival of the Holidays – Candlelight Processional. This guarantees your seating for the show with your meal.

Currently, you can choose Trattoria al Forno Restaurant as one of the restaurant options for the Dining Package. Always verify the most up-to-date information with the website by visiting this link.

This restaurant does accept Disney’s Dining Plan. One Entitlement/Dining Plan Credit Required for either the Character Breakfast or the dinner option.

AbracadaBar

There’s no hocus pocus here, but you might be able to conjure up some cocktails that will make other visitors miss that sleight of hand trick when you make them disappear.

Located right next to Flying Fish Restaurant, AbracadaBar offers a cool, quiet lounge space where you can enjoy sophisticated social club vibes and handcrafted cocktails.


From The One Below in Edinburgh 35ml Gin 10ml Coquelicot 10ml Maraschino 10ml White Ginger Syrup 25ml Pink Grapefruit Juice 10ml lime Juice Add all ingredients to Boston Shaker, shake and fine strain into a Coupe glass and garnish with &hellip Continue reading &rarr

From The One Below in Edinburgh

  • 35ml Gin
  • 10ml Coquelicot
  • 10ml Maraschino
  • 10ml White Ginger Syrup
  • 25ml Pink Grapefruit Juice
  • 10ml lime Juice

Add all ingredients to Boston Shaker, shake and fine strain into a Coupe glass and garnish with Love Heart sweets.


WIRED Binge-Watching Guide: Boardwalk Empire

Pour réviser cet article, visitez Mon profil, puis Afficher les histoires enregistrées.

Pour réviser cet article, visitez Mon profil, puis Afficher les histoires enregistrées.

Un peu comme Bois morts et The Knick, Boardwalk Empire is a fictionalized version of the more unsavory parts of America's history. A period drama about Atlantic City during the Prohibition era, the show is yet another reminder that our nation was founded by those who survived by being ruthless.

Read More Binge-Watching Guides
Le fil
Fils de l'anarchie
Freaks and GeeksThe ruthless one in Boardwalk is, of course, Steve Buscemi's Enoch "Nucky" Thompson, a character loosely based on real-life Atlantic City political boss and all-around shady dude Enoch "Nucky" Johnson. Thompson starts out as just a guy trying to make a buck in a world where booze is illegal before long, he's sucked into the drug game, and goes deeper and deeper with each season. (Isn't that always the way it goes?) And he's not the only one. Al Capone (played by Stephen Graham), Lucky Luciano (Vincent Piazza), Johnny Torrio (Greg Antonacci)—the gang's all here.

Finalement Boardwalk, which was created by Sopranos producer Terence Winter, is just the right kind of drama for gangster lovers, menswear enthusiasts, and history buffs alike. (In point of fact, though, the real-life Nucky didn't kill anyone. as far as anyone knows.) Now that it's ending its fifth and final season this Sunday, it's also a good show to binge your way through. Pour yourself a New York Sour and settle in.

Number of Seasons: 5 (56 episodes, after Sunday's finale)

Time Requirements: Boardwalk Empire is kind of a slow burn watching it for long stretches can be a bit arduous, so take your time. Give this one three months: watch a couple during the week and a few on the weekends and you should get through it at a decent clip.

Where to Get Your Fix: HBO Go, Amazon Prime (Seasons 1-4), On Demand

Best Character to Follow: The obvious answer is Nucky. Even though he's surrounded by a rich cast of hoodlums, the entire show is built around his gangster moves during Prohibition, after all. Also, characters come and go on this show like it's Le Trône de Fer, so it's hard to get too attached to any of them. That said, keep an eye on Chalky White. Anyone who ever watched Le fil knows that Michael K. Williams is a magnetic performer who tackles every scene he's in to the ground, and he does it here too. We've also got a special place in our hearts for Michael Pitt's Jimmy Darmody, but . yeah, we'll just leave it at that.

Seasons/Episodes You Can Skip:

Here's the thing about Boardwalk Empire: It has a reputation for being kinda slow in the middle of each season. However, all those mellow moments contain plot points that become relevant when everything blows up in the last couple of episodes. We wouldn't suggest skipping any episodes or seasons, but if an episode starts to drag, feel free to check Twitter or get a snack. If you hear gunshots or shouting, look up to make sure you don't miss a major event. Other than that, everything else can be gleaned from future conversations or actions.

Seasons/Episodes You Can't Skip:

Season 1: Episode 1, "Boardwalk Empire" Meet Nucky Thompson. Prohibition is about to go into effect, so as Atlantic City's treasurer he must condemn drinking, but he's about to become one of the most powerful booze peddlers in this town of decadence. (Also, fun fact: This episode was directed by series executive producer Martin Scorsese.)

Season 1: Episode 3, "Broadway Limited" Come for the arrival of Williams as Chalky White, stay to see Lucky Luciano get a very invasive gonorrhea treatment! OK, those aren't the biggest deals in this episode the real plot here is that someone survived the booze heist pulled by Jimmy Darmody and Al Capone in the pilot and could ID them. Nucky, being something of a father figure to Jimmy, tries to help cover it up. This is how simple, make-a-quick-buck plans start to go so wrong.

Season 1: Episode 4, "Anastasia" Jimmy and Capone go to Chicago. Chalky gives his big speech. (You'll see.) Nucky and Margaret Schroeder (Kelly Macdonald) continue their flirtation and possible romance—a thing made more possible since he saw to it that her abusive husband was no longer a problem for her.

Season 1: Episode 6, "Family Limitation" So, in this show the ever-creepy Michael Shannon plays an uber-creepy federal Prohibition agent named Nelson Van Alden. He's pretty much great all the time, but in this particular episode he takes it to 11 when he, well, punishes himself for feelings about Margaret. ::Shudder::

Season 1: Episode 7, "Home" Jimmy makes the acquaintance of a war vet named Richard Harrow (Jack Huston) who wears a mask over half his face to cover an injury. He's also an excellent shot. He'll be important later.

Season 1: Episode 11, "Paris Green" So a little bit about Jimmy: His mother, Gillian (Gretchen Mol), is a prostitute who had him at 13 years old. His father is Commodore Louis Kaestner (Dabney Coleman), who was Nucky's mentor (hence Nucky's protectiveness of Jimmy). Now that Nucky is on his way to running Atlantic City, the Commodore has decided "the wrong man is running this town." [Insert ominous music here.]

Season 1: Episode 12, "Return to Normalcy" This is the season finale, so the title of this episode is ironic. Nucky teams up with Big Boss Arnold Rothstein (Michael Stuhlbarg), who he's been at odds with most of the season, to help get Rothstein out of a jam for fixing the 1919 World Series. Nucky helps shut down Rothstein's indictment and in exchange gets a wad of cash and the locations of his nemeses, the Dɺlessio brothers. They all get killed in a montage, naturally.

Season 2: Episode 4, "What Does the Bee Do?" Some episodes of ÊTRE just serve to teach you its characters (even if we never learn exactly why they do the things they do), and this is one of them. Chalky is out of jail after shooting a Ku Klux Klan member, and Richard Harrow opens up about the injury to his face. We learn a little more—though never enough—about Gillian.

Season 2: Episode 10, "Georgia Peaches" And, like clockwork, all the pieces introduced throughout Season 2 line up for the season climax. Jimmy is (shakily) becoming the new Big Man in Atlantic City, even as that threatens his family. The town's black, working-class population is on strike. And Margaret, constantly coming to grips with life as Nucky's partner of sorts, is just kind of despondent.

Season 2: Episode 11, "Under God's Power She Flourishes" Find out the (completely bonkers, incestuous) reasons Jimmy went to war, and get a clearer picture of the man who, as of this episode, is the most fascinating person on the show. Puis watch him take out his father.

Season 2: Episode 12, "To the Lost" Nucky and Jimmy's battle over who runs booze in Atlantic City ends in violence. It was inevitable from the moment Jimmy made the Mobb Deep-ish comment "you can't be half a gangster, Nucky, not any more," but when he actually looks Nucky in the eye and says "this is the only way we could have ended, isn't it?" it's as shocking as if we/he never saw it coming. (Side note: Nucky and Margaret get married.)

Season 3: Episode 1, "Resolution" Please welcome Gyp Rosetti (Bobby Cannavale). The most ruthless, oddly funny, perv-iest gangster this show ever got. (He's basically Tig from Fils de l'anarchie with a nicer suit.) Mo' gangsters, mo' problems. Oh, and Van Alden is in hiding now because he killed a fellow agent, so he's a clothes iron salesman near Capone's territory in Illinois.

Season 3: Episode 8, "The Pony" Watching Margaret become the 1920s version of a reproductive rights crusader during this season was wholly refreshing. (There aren't a ton of women on ÊTRE in general, so having the main one sink her teeth into something like this is crucial.) Also, Gillian steps up against Nucky for Jimmy's death. (In her own way, you'll see.)

Season 3: Episode 11, "Two Imposters" Rossetti's crew lays siege to Nucky's posse, sending Nucky on the run and finding refuge in Chalky's neighborhood.

Season 3: Episode 12, "Margate Sands" Season finale. Predictable bloodbath.

Season 4: Episode 1, "New York Sour" Nucky makes peace, or tries to, with the remaining gangsters on this show and becomes a (fairly) silent partner in Chalky's new Onyx Club. Chalky's cohort Dunn kills a creepy racist who came to town as the manager of some tap dancers Chalky was looking to hire.

Season 4: Episode 2, "Resignation" Season 4 Great new character Valentin Narcisse (Jeffrey Wright) shows up to interject himself in that Dunn murder (he worked with the man Dunn killed). He now has something to hang over Chalky and, by extension, Nucky.

Season 4: Episode 6, "The North Star" Nucky goes to Florida to investigate a bootlegging deal. Speakeasy operator Sally Wheet (Patricia Arquette) talks some sense into him and gets herself a place in the goings-on. Jim Tolliver/Warren Knox (Brian Geraghty), who is working for J. Edgar Hoover at the Bureau of Investigation, works to gain the trust of Nucky's brother/former sheriff/bootlegger, Eli (Shea Whigham).

Season 4: Episode 10, "White Horse Pike" Van Alden, who's still in hiding and going by the alias George Mueller, saves Capone by telling him to hit the deck just before being shot, which brings him closer into the Capone circle. Chalky's guys go after Narcisse, but he lives. Mob boss Joe Masseria (Ivo Nandy) goes to meet Nucky to strike a deal with them to work in the heroin trade, bringing along his partner . Narcisse. Nucky asks for a chunk of their heroin business they want Chalky.


The Show must go on.

Despite the ‘Volstead Act’, there were already powers ready to not only ignore the law but to downright defy it and make a fortune from it. The criminal world has found a new messiah. De l'alcool. They could exponentially increase their income by violating the prohibition comprehensively, importing, diluting, and supplying alcohol to thousands of ‘speakeasy’ clubs across the land.

And the beachfront that defied it comprehensively, not by the criminal underworld but by the very powers that ran the local government was Atlantic City. This was where dreams were made, sticking two fingers up to the law. The booze flowed, the gambling dens clinked continuously and the show girls sashayed.And everybody from New York to਌hicago wanted a cut of the action. They arrived, knowing very well the countless clubs and speakeasy&aposs offered more than just਍rink, they offered a chance to build a criminal empire, to become rich and powerful.

The criminal minds collude

Steve Buscemi as &aposNucky&apos Thompson


How real is "Boardwalk Empire's" Al Capone?

By Katherine Don
Published October 11, 2010 9:01PM (UTC)

Left: Chicago mobster Al Capone. Right: Stephen Graham as Al Capone in "Boardwalk Empire"

Actions

"Boardwalk Empire," HBO's stunning period drama, tells a tale that's largely true. Some of the show's characters are fictional, but many are based on real gangsters and politicians from the Prohibition era, the most recognizable being Al Capone.

Capone, played by English actor Stephen Graham, is introduced in the first episode, though for an epically violent gangster, he sure makes a casual entrance. Jimmy Darmody, the up-and-coming lackey of Atlantic City treasurer "Nucky" Thompson, strolls up to a short guy leaning against a dark car in the nighttime. They strike up a conversation about their time in the war. "What's your name?" Darmody asks. "Al," the short guy replies. "Al Capone."

It's a jarring moment. The series is about Prohibition-era Atlantic City, and Capone's a Chicago guy. Yet the real-life Capone, just like the myriad characters in "Boardwalk Empire," owes his ascendancy to Prohibition and the boundless profits of bootlegging, a national business that introduced a new sophistication to organized crime. Capone is the paradigm of the small-time gangster who made it big on illegal liquor. When Prohibition began in 1920, he was a small fish, just one of Johnny Torrio's many employees. But by 1925, Torrio would retire and leave Capone in charge of the Chicago Outfit, a criminal empire built on Prohibition money.

Creator Terence Winter (of "Sopranos" fame) adapted the screenplay from Nelson Johnson's book "Boardwalk Empire: The Birth, High Times, and Corruption of Atlantic City." It argues that Prohibition created Atlantic City it created rich mobsters and two-faced politicians and unpredictable criminal masterminds like Al Capone. As played by the rambunctious Graham, Capone is volatile and menacing he bursts Darmody's eardrum just for fun (and Darmody's his friend -- don't ask what he does to snooping journalists). But we also see Capone as we've never seen him before: a jocular little guy who's just trying to get his foot in the door.

Is HBO's portrayal of the famed gangster accurate? To find out, we consulted Jonathan Eig, author of this year's new biography "Get Capone: the True Story of Al Capone." Eig spoke with us over the phone from his home in Chicago.

What's your overall impression? Was Stephen Graham a good choice for the role?

He's great. I think he's maybe the best Capone I've ever seen. And that's including De Niro, obviously. De Niro was over the top in "The Untouchables." Stephen Graham looks like Capone a little bit, and he has the energy and the charisma. Most people don't portray Capone as being charismatic or likable in any way, but Stephen Graham is fun and funny. He's a little scary, too, but he's funny on purpose sometimes, which was true of Capone. Capone was somebody you could actually pal around with if you're on his good side, and all that comes across really nicely.

What did they get wrong?

My one complaint is that Stephen Graham is too short. He's way too short. I really have a hard time with that. Graham does have a nice physical presence, and you get the impression that he can be tough. Certainly Graham's Capone is capable of violence and acts out really savagely. But Capone was a big guy. Just him standing in the front door of the Four Deuces [the nightclub where "Boardwalk's" Capone works] was an intimidation, and I don't get that with Stephen Graham.

How tall was Capone? IMDB lists Graham at 5-foot-5.

In the series premiere, Capone is part of a big shoot-out in the forest. Did anything like that really happen near Atlantic City?

That scene in the woods, as far as I can tell, was completely fictional. I don't even think Capone went to Atlantic City at all during that point in his career, so they took artistic license with that. On the other hand, the murder of Jim Colosimo in the restaurant, at the very end of the first episode, they show the blood spilling out on the white tiles, and that part is accurate. It's not proven, but there's a very good chance that Frankie Yale killed Colosimo, and it went down just like they showed it. It's great the way they mix real events and invented ones. This makes the invented events feel more authentic, and the series doesn't make any claims of historical accuracy, so I have no problem with it at all. For the aficionados, it must be fun to see these real-life events portrayed so accurately, and then coupled with this are these entirely fictionalized events. To me that makes the story more compelling.

Capone is introduced in the show as being a driver. The year is 1920, and by the end of the episode Capone is seizing opportunities for power. Does the timing of this match up?

It's pretty close. In 1920 Capone was nothing more than a driver, a bodyguard and a bouncer. I would guess he was still even washing dishes at that point. He was very low on the totem pole, but he was attached to the right guy, and that was Johnny Torrio. It's clear that Capone was working for Torrio and had a great opportunity to make money along with Torrio, but it's not clear if Capone really had ambitions to take over. "Boardwalk Empire" does a pretty good job of showing that Capone is not necessarily cut out to be the boss. He's hot-headed, he's immature, and he's not exactly Machiavellian in his planning. Capone is flying by the seat of his pants, and you can make a good case, both in the show and in reality, that Capone wasn't cut out for leadership. He gets to his position of power almost accidentally.

In "Boardwalk Empire," Capone is involved in a lot of random acts of violence. Would he really have gotten away with this stuff so early on in his career?

He did get away with killing some people early in his career, in a rage. There's good evidence of this, and it seems plausible, because he wasn't on the public radar yet, so he could get away with these rage-fueled acts of violence. In 1920, and even by '23 or '24, he's not really well known in Chicago, so he was able to commit crimes and then disappear back into the mist of the underworld.

Capone's mentor, Johnny Torrio, is represented in the show as an aging guy who's ready to let Capone take control. Is this accurate?

I don't think they quite captured Torrio's character. He was more sophisticated than the character in the show. He was more careful about his image. But that's quibbling. Overall, they got him right. Torrio was the guy who needs to bump off Colosimo in order to take over in Chicago, and he's torn between wanting to make peace with the other gangs and realizing that there's enough money for everybody. Torrio was more of a pacifist than Capone. He was always trying to teach Capone to be a diplomat. But you don't get the sense of Torrio as a mentor in the show.

In "Boardwalk Empire," Capone bartends at a place called the Four Deuces in Chicago. Was that a real bar?

C'était. They got the feel of the Four Deuces right. It had a brothel upstairs and drinking downstairs. In general, the show captures the bars and the brothels really nicely. There were a couple of things that weren't correct in the Chicago scenes. [SPOILER ALERT] In Episode 6, they show Capone in an apartment with his wife and son and mother. His mother was not yet living in Chicago at that time, and they didn't get his wife's personality right at all, but it was still a neat scene.

Why are you so interested in Capone? Why is he the most famous of all gangsters?

In large part it's because he loved publicity. The other gangsters, even the ones you see in the show, like Lucky Luciano and Arnold Rothstein, they didn't embrace the celebrity, which seems obvious if you're involved in all this illegal activity. You should probably keep quiet about it. But Capone couldn't do it. He was a gabber. He was such a gregarious guy that when the reporters came around, he just wouldn't shut up. So he became a celebrity, and he really believed he could get away with it. I love the scene in "Boardwalk Empire" when he gets his first fancy suit. You can see that he begins to think highly of himself. Only during Prohibition could somebody doing this work begin to think of themselves as being high-class and having a high profile. That's really the key for Capone, and that's why we're so fascinated with him today. He wasn't shy about his illegal activities. He bragged about them.

How do you think other biographers have misrepresented Capone? Why did you write your book?

I felt like the Capone story needed more context. He was becoming like a mythological figure. The movie image had taken over, and people really believed that he was De Niro, that he was this psychopath. People lost sight of the fact that he was created by Prohibition. He would have been nothing but a two-bit thug if not for Prohibition. I wanted to explain how he got to this position of power, and I wanted to put this within the context of the '20s, and how the '20s made people like Capone possible. "Boardwalk Empire" very quickly and precisely illustrated the effects of Prohibition, and that's what I wanted to do with the book. That's why I thought the Capone story was worth telling again. Prohibition completely changed the fabric of our country. You had these criminals who were base characters, horrible men, but they provided a service that even stand-up citizens were interested in. All the moral values got turned inside out, and that's what made Prohibition so fascinating.


Voir la vidéo: Boardwalk empire- A great scene! (Décembre 2021).