Nouvelles recettes

3 signes que vous ne mangez pas assez pour la façon dont vous faites de l'exercice

3 signes que vous ne mangez pas assez pour la façon dont vous faites de l'exercice

L'exercice est important pour rester en bonne santé, mais il doit être associé à une alimentation saine

La seule façon dont l'exercice profitera à votre corps est de l'alimenter avec les bons aliments.

Si vous essayez de perdre du poids, on vous dit d'augmenter votre exercice et de réduire votre apport calorique. Si vous ressentez des symptômes tels que des sautes d'humeur, troubles du sommeil, ou constipation, commencez à ajouter des calories saines à votre apport quotidien.

Cliquez ici pour le début d'un nouveau programme d'exercice? Ne faites pas de diaporama sur ces erreurs alimentaires.

Vous ne perdez pas de poids

Lorsque vous êtes à la salle de sport tous les jours et que vous ne voyez aucun résultat, il peut vous suffire de renverser votre mode de vie sain tous ensemble. Un régime hypocalorique peut sembler raisonnable, mais s'il est associé à un exercice intense, vous commencez à affecter votre métabolisme. Vos hormones thyroïdiennes et sexuelles seront affectées afin de compenser le changement majeur que vous introduisez dans votre corps, selon Chris Kresser. Créer de plus petits déficits dans votre apport calorique, tels que 300 ou 500 calories par jour, peut aider à perdre du poids.

Votre glycémie est partout

Lorsque vous ne mangez pas assez, vous pouvez ressentir des symptômes d'hypoglycémie tels que la faim, l'anxiété, les étourdissements, la faiblesse et les changements d'humeur. La sous-alimentation peut augmenter le risque de développer hypoglycémie, et c'est un risque plus élevé lorsqu'il est combiné avec un exercice intense.

Vous éprouvez des sautes d'humeur majeures

Que vous vouliez le croire ou non, vous sentir "pendre" est une chose réelle. Manger les bons aliments au bon moment peut affecter votre glycémie, ce qui affecte ensuite votre humeur. Votre appétit peut même être manipulé par vos émotions. Lorsque votre glycémie est basse, votre cerveau en souffre, ce qui affecte votre capacité à gérer le stress et à vous abstenir d'un comportement agressif, selon Kresser.

Le diaporama qui l'accompagne est fourni par Lauren Gordon, membre de l'équipe éditoriale de Daily Meal.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves des effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves sur les effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves sur les effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves des effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves sur les effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves des effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves sur les effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves des effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves des effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.


Voici ce qui se passe dans votre corps lorsque vous sautez des repas

Si vous avez déjà manqué un repas – et cela arrive aux meilleurs d'entre nous – alors vous vous êtes probablement demandé ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas ?

Peut-être avez-vous été entraîné dans une liste de tâches interminable (ou dans une série Netflix particulièrement passionnante). Peut-être que vous n'avez pas mangé ou déjeuné parce que vos plans bien intentionnés de préparation de repas ne se sont pas déroulés comme prévu. Ou vous avez peut-être sauté dans le train bourdonnant du jeûne intermittent (IF) et avez volontairement renoncé au petit-déjeuner. Quelle que soit la raison, avant que vous ne vous en rendiez compte, cela fait en quelque sorte six heures que vous n'avez pas mangé.

Que se passe-t-il réellement lorsque vous sautez un repas ? Bien qu'il ne s'agisse pas d'un énorme de temps en temps, vous n'aurez pas trois repas carrés, vous en ressentirez certainement l'impact. De manière générale, pour la plupart des gens, sauter des repas peut absolument avoir des effets importants sur votre cerveau et votre corps.

Lorsqu'il s'agit de sauter régulièrement des repas, les chercheurs accumulent encore des preuves sur les effets potentiels à long terme de l'IF sur le poids et les problèmes de santé comme les maladies cardiaques et le diabète, comme SELF l'a signalé précédemment.

Mais la science est assez clair sur la façon dont sauter un repas est susceptible de vous faire sentir à court terme. La réponse courte ? Eh bien, pour ne pas obtenir trop technique ici, mais quelques-uns des experts à qui nous avons parlé ont utilisé le terme « hangry » pour parler de ce qui se passe lorsque vous ne mangez pas. Voici ce qui se passe lorsque vous sautez des repas, et pourquoi la plupart des R.D. le déconseilleraient généralement.