Nouvelles recettes

Obama est-il un président de bons alimentaires ?

Obama est-il un président de bons alimentaires ?

Avec un record de 47 millions d'Américains sur les bons d'alimentation, qui est à blâmer ?

Les républicains insistent sur le fait que le président est à blâmer pour le nombre record d'Américains sur les bons d'alimentation.

Selon l'USDA, un nombre record de 46,7 millions d'Américains participaient au programme d'assistance nutritionnelle supplémentaire en juin, également connu sous le nom de coupons alimentaires, et le coût annuel a plus que doublé au cours des quatre dernières années.

Les républicains, en particulier la campagne de Mitt Romney, se sont jetés sur la statistique, l'utilisant comme preuve que l'Amérique est pire sous le président Obama. Newt Gingrich est allé jusqu'à appeler Obama le « président des coupons alimentaires ».

Mais est-ce vrai ?

Tad DeHaven de l'Institut Cato soutient que la responsabilité de l'explosion du programme incombe des deux côtés de l'allée, grâce à un projet de loi agricole de 2002 (adopté sous une maison contrôlée par les républicains et George W. Bush en tant que président) qui a considérablement élargi les avantages.

Le Huffington Post défend Obama en mettant les choses sous un jour à moitié plein, citant les chiffres d'utilisation des bons alimentaires au cours des quatre dernières années. Selon l'USDA, l'utilisation des bons alimentaires a bondi de 23% au cours de la première année de mandat du président, mais n'a augmenté que de 3% au cours des 12 derniers mois.

Comme le dit DeHaven, « l'administration Obama mérite certainement d'être fortement critiquée pour la croissance de la dépendance du gouvernement, mais il est difficile de considérer la découverte soudaine de la religion par [Republican] comme autre chose que de la politique standard. »